Für eine optimale Ansicht unserer Website aktivieren Sie bitte JavaScript in Ihrem Browser.

Nouveau concept FERMhealth

Alimentation optimale des porcelets allaités


Avec notre partenaire, le Dr. Ferm (Ronald Scholten) nous avons développé un concept sous le nom de FERMhealth, assurant une alimentation optimale des porcelets allaités. Intéressant dans ce concept est le fait que nous sommes en mesure de combiner le système d'alimentation des porcelets NUTRIX et le mini-fermenteur WEDA avec le savoir-faire du Dr. Ferm en matière de bactéries et de proposer ainsi un produit unique. L'alimentation des porcelets de lait nouveau-nés avec le concept FERMhealth conduit à une amélioration de la santé intestinale et à une meilleure vitalité des porcelets.

Le principe est très simple : le tractus gastro-intestinal d'un porcelet nouveau-né doit être colonisé par des bactéries positives le plus rapidement possible. Les bactéries à action négative comme les clostridies, coliformes ou salmonelles doivent être réduites au minimum et les bactéries positives comme le lactobacille doivent être multipliées en parallèle. L'assimilation automatique et répétée de ces bactéries positives par l'aliment NUTRIX pour cochons de lait donne au porcelet un intestin sain et donc plus de force et de vitalité. Cela permet de réduire le travail quotidien, de remplacer l'utilisation d'antibiotiques et d'autres additifs et de réduire les pertes.

Des essais récents aux Pays-Bas montrent que l'utilisation de NUTRIX seul permet aux porcelets d'atteindre un poids de sevrage de jusqu'à 1 kg de plus. En cas de combinaison élargie avec le mini-fermenteur WEDA, la perte de porcelets peut également être réduite jusqu'à 1 % grâce à une vitalité et une santé améliorées.

Le ferment liquide est également apprécié par des truies. Il a un pH faible (< 4,0) et une teneur élevée en acide lactique (> 1,5 %), est facile à digérer et fournit ainsi une énergie rapidement disponible. Les truies mangent beaucoup mieux vers la naissance, ce qui augmente considérablement la production de lait et épaule ainsi également les porcelets.

Exemple de calcul :

1 % de pertes en moins chez les porcelets

1 000 truies = 30 000 porcelets/an

1 % de perte en moins =
300 porcelets/an x environ 40 euros = environ 12.000 euros

Vous trouverez plus d'informations ici.